Gentillleee ! Et six fois plus encore…

Dans un monde qui ne tournerait pas rond, la gentillesse serait incomprise, débile, débilitante, naïve, hors-cadre. ‘Être trop gentil’ serait exprimé à regret, dans la pensée compatissante de tout ce que cela suppose au quotidien. Il faudrait expliquer, comme une justification, que… 1- Quand je souris, c’est que je souris à la vie, à un…

En 2017, il y aura un Ministère du Bonheur

Il est sur toutes les lèvres (83% des Français s’estiment heureux) mais pas encore dans tous les projets. Les recherches certifient pourtant son intérêt tant en matière de politiques publiques que pour optimiser les relations professionnelles.  S’arrêter un instant et y penser, le rend plus que probable, nécessaire. Il y a les sondages, les magazines,…

Gentil(le )? Pourquoi pas ! Cinq obstacles qui n’existent pas

Pourquoi ne pas oser l’originalité ? Pourquoi ne pas tester la différence ? Ché Guevara aurait dit : ‘ Soyons réaliste, exigeons l’impossible‘. Pourquoi pas ? Pourquoi ne pas l’exiger de nous-mêmes, avant de l’exiger des autres ? Pourquoi ne pas croire en notre capacité personnelle à révolutionner le monde quand on voit bien qu’il ne tourne pas rond…

Sondage. Dans une relation, selon vous, le plus important, c’est…

Parce que c’est LA tendance de la saison, voici un petit sondage à l’attention du plus grand nombre : qu’est-ce qui vous semble le plus important dans une relation ? Appuyez-vous sur celle que vous souhaitez : amitié, relation de couple, entre collègues… Et ne vous prenez pas la tête : il n’y a pas de loup. Il s’agit…

Gentillleee ? Cinq façons de l’être, cette semaine

Comme toutes les autres, celle-ci a été chargée en mauvaises nouvelles, ondes négatives, replis et autres (im)postures qui nous contraindraient à la mesquinerie et la méchanceté. A l’inverse, cette semaine, j’ai décidé : d’ignorer cette attitude, très courante, qui m’exaspère : être couverte de compliments sur ma capacité à faire une chose dont l’autre souhaite se décharger et,…

S’il devait n’y avoir qu’une résolution à prendre, ce serait celle-là…

Certains sont sortis, d’autres non. Certains étaient nombreux, ensemble, d’autres seuls, solitaires ou isolés. Certains prendront des résolutions, d’autres n’en prendront pas mais, quoi qu’il en soit, chacun sera ce qu’il souhaite cette année, sans besoin qu’on lui indique la voie. Chacun fera comme il voudra, ce qui lui semblera le mieux et ne se…

La timidité est-elle un si gros défaut ?

Camille,  nouvelle étudiante, tout récemment installée dans une de ces villes qui les reçoivent aussi massivement que chaleureusement, est seule. Elle n’est pas solitaire, ce n’est pas quelque chose qu’elle souhaite, elle est seule, autant que l’on peut l’être dans une grande ville que l’on ne connaît pas. Après un mois. Presque deux, à bien…

Et sinon cette relation, tu l’appelles comment ?

Le vocabulaire des relations amoureuses est peut-être trop restreint… « On est ensemble. Mais tu peux, si tu le souhaites, avoir des relations extérieures. Et non, je ne peux pas t’appeler parce que j’ai des obligations. Mais bien évidemment que l’on peut dîner quelquefois, danser pourquoi pas et échanger sur nos vies après l’amour, parler…

Lettre d’un réfugié de la Seconde Guerre Mondiale à un enfant syrien : « Il y a soixante-dix ans, j’avais 8 ans comme toi, et j’étais réfugié moi aussi. » – Des Lettres

Alors que la guerre civile fait rage en Syrie depuis près de cinq ans, l’association de solidarité internationale CARE a invité d’anciens réfugiés de la Seconde Guerre Mondiale à écrire des lettres aux enfants syriens réfugiés. Au-delà de la distance et de la différence d’âge, des connexions se nouent entre ces générations qui se reconnaissent…

Isabelle: « Nommons-nous « La communauté des Gentils » !

 » Votre article m’a énormément touchée : moi aussi, je suis une hyper gentille! Quel bonheur de savoir qu’il y a des gens comme moi, qui ne demandent qu’à être fédérés. Quelle belle idée vous avez eu ! Nommons-nous : « La communauté des Gentils »…   Qu’en pensez-vous ? Non, des « Hyper-Gentils » (afin qu’il n’y ait…