Des contes pour rêver la vie…

Fini les Nanachroniques ? Oui.
Maintenant, on va se raconter des histoires pour rêver la vie…

La semaine dernière, j’ai mis un point final au cycle Nanachroniques avec Ce bref instant entre lui et moi, ou la fin de la quête d’une maman solo disponible tout là-haut sur le blog, avec les autres recueils. L’essence des Nanachroniques continue cependant de s’exposer via ce blog, via les articles mis en partage, les livres et recueils à paraître, via celui-ci donc, Des contes pour rêver la vie, parce qu’il y a matière à se faire Grimm aujourd’hui…

Angel, Basquiat...

Le vilain Décha et la nouvelle Cendrillon

Il ne sera pas une fois mais cinq dans ce recueil de contes. Cinq histoires inspirées de l’actualité, de la vie quotidienne, de ces petites histoires qui traversent nos jours et qui s’imposent sans le savoir en points de départ, en inspiration. Ainsi, entre le Pont des arts qui s’effondre sous le poids de ses cadenas et la ville qui s’allume pour dire ce qu’elle est au fond, réside un conte. De la valse à l’Opéra de Paris à la quête de diversité en réside un autre. Comme d’ailleurs dans cet appel à témoin lancé via Twitter pour retrouver le propriétaire d’une alliance perdue sur une plage de l’autre bout du monde… Notre quotidien fourmille d’il était une fois, de chroniques, pour rêver la vie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s