Artistes en Iran: «Tout est interdit, mais tout est possible»

Il a concentré son travail sur les milieux artistiques de Téhéran et sur les mondes underground et officiel. Dans The Persian Factory, le photographe Jeremy Suyker raconte le passage de l’un à l’autre. «Une pièce de théâtre qui se joue officiellement a ses limites mais on…

Source: www.slate.fr

See on Scoop.itEt après ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s