Le voyage est l’âme de la mode

Bien sûr qu’il est exubérant souvent, incompréhensible aussi. Bien sûr que sa vision de la femme n’est pas celle qu’une femme défendrait. Pour autant, s’il est bien une chose que personne ne lui contesterait, c’est son talent, la capacité de Karl Lagerfeld, pape de la mode, à nous faire voyager, entre les époques, au-travers des variations de son esprit loufoque, entre les styles. C’est par là qu’il honore la mode, pour cela qu’il est admiré dans le monde entier. La mode est un voyage engagé au pays de la liberté par une caravane aussi, qui nous propose, pour la troisième année, sa voix.

Caravane de la mode 2014

Six designers et autres créateurs proposeront une vision du style, de leur région, animeront une caravane de la mode à Paris, à la fin de ce mois de mai. Et, sans blaguer, cela simplement fait déjà du bien. L’Asie, l’Afrique, du Nord au Sud, souffrent d’un réel déficit d’images positives ces temps-ci. Voilà donc l’opportunité d’un voyage qui ambitionne la liberté, pour la mode, ce qui est bien la moindre des choses, via le mélange des genres : redire la petite robe noire, enter un nouveau batik, aider l’Inde, oser l’accessoire… La caravane de la mode 2015 porte dans son sillon, l’idée du vivre-ensemble, d’un mieux consommé de tout temps défendu par sa co-organisatrice, Fériel Berraies Guigny, initiatrice d’une Union de la mode pour la paix.

La caravane de la mode UFFP, en collaboration avec le concept-store Ithemba, s’arrêtera au Viaduc des Arts, le jeudi 28 mai.
Bienvenue.
Bon voyage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s