Et à ce propos, Cocteau disait déjà en 1946…

 » La France est un pays qui se dénigre. C’est tant mieux, car sinon ce serait le pays le plus prétentieux du monde.

L’essentiel est qu’il ne se constate pas. Ce qui se constate se neutralise.(…) J’ai chez moi une lettre de Musset écrite à l’époque la plus riche de son génie. Il se plaint qu’il n’y ait pas un artiste, pas un livre, pas un peintre, pas une pièce. La Comédie-Française, dit-il, croule sous la poussière (…)

Le logo de la série
Le logo de la série

Chaque époque de la France est ainsi faite que, le nez sur sa richesse, elle n’y voit rien et en cherche une ailleurs.

Drôles sont ceux qui la veulent grande en paroles. « Grandeur, pureté, œuvres constructives ». C’est le refrain moderne. Pendant ce temps, la grandeur, la pureté, les œuvres constructives se produisent sous une forme qui leur demeure invisible et qui leur apparaîtrait comme une honte pour le pays.(…)

Qui fait la grandeur de la France ? C’est Villon, c’est Rimbaud, c’est Verlaine, c’est Baudelaire. Tout ce joli monde a été mené au dépôt. On voulait le chasser de France. On l’a laissé mourir à l’hôpital. Je ne parle pas de Jeanne d’Arc. D’elle, c’est le procès qui compte.

Triste est sa revanche ».

Jean Cocteau, La difficulté d’Être

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s