David Cameron, un bon exemple du désarroi des politiques

La situation britannique illustre, comme aucune autre, l’impuissance des dirigeants politiques à contenir la défiance de l’opinion. David Cameron est la preuve que même un bon bilan économique ne suffit plus à convaincre.

Source: www.slate.fr

See on Scoop.itEt après ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s